Quel est le caractère et le comportement du berger allemand

Pour rendre heureux votre berger allemand, vous devez le comprendre ; pour le comprendre, il faut connaître son caractère. Ce n’est pas un chien méchant mais un gardien vigilant.

Caractère du berger allemand

Ce qui domine chez le berger allemand, c’est son intelligence remarquable, nettement au-dessus de la moyenne. Toujours en éveil, prêt à tout pour son maître, il comprend naturellement ce que l’on attend de lui.

Il n’est pas nécessaire de dépenser des trésors de patience et d’ingéniosité pour le mettre en condition.

Animal hypersensible, il voue un véritable culte, fait d’admiration et de dévotion, à celui qui le soigne.

Mais attention, il appartient au maître comme le maître lui appartient. Le berger allemand n’a rien d’un esclave ; il ne se donne pas, il se gagne.

Particulièrement fier, c’est un animal que l’on doit toujours féliciter après ses exploits. Plus encore que la friandise, qu’il ne dédaignera pas, il trouve dans la caresse, le compliment, sa grande récompense. Sachez-le lorsque vous désirerez obtenir quelque chose de votre chien.

Dès qu’il exécutera vos désirs, il faudra le féliciter. Naturellement sportif et adorant se dépenser, ce chien n’est pas un animal d’appartement.

Il aime les grands espaces et se trouve heureux dans de vastes propriétés où il peut assurer une surveillance.

Car voici le fond du problème : c’est un grand sportif. Doué d’une très large détente, d’une souplesse remarquable, d’une puissance physique exceptionnelle alliée à une endurance étonnante, il est le chien d’action par excellence.

Voilà pourquoi il est tant apprécié dans tous les corps d’armée. Il fait l’admiration de tous lors des parcours du combattant.

Comportement du berger allemand

Chien vigilant, méfiant, mais pas méchant, le berger allemand est un gardien sûr.

Plus réfléchi qu’impulsif, vous risquez moins de désagrément avec lui qu’avec un berger belge qui est un hyper-nerveux. Il a le don de déceler les intentions de l’adversaire ; il sait, par exemple, tout de suite si vous avez peur de lui.

S’il vous sent impressionné, il « jouera les durs » pour se mettre en valeur car il sait être cabotin. Mais si vous ne le craignez pas et que vos intentions sont pacifiques, il acceptera le contact, allant jusqu’à partager ses jeux.

Il est relativement sage avec les enfants, mais contrôle difficilement sa force. Il ne deviendra un compagnon idéal que pour les jeunes âgés de 8 – 10 ans.

Auparavant, il jouera le rôle de « nounou » en surveillant le petit, sans guère y toucher. Signalons cependant que nombre de bergers allemands ont un amour exclusif pour leur maître et peuvent faire preuve de jalousie.

A la naissance d’un bébé, après l’arrivée du chien dans le foyer, mieux vaut le présenter immédiatement à l’animal.

Placez le nourrisson tout près du chien, prononcez des phrases douces tout en caressant le berger allemand. Il comprendra aussitôt qu’il ne s’agit pas d’un rival, mais d’une autre personne à protéger. Vous n’aurez plus rien à redouter.

Autre atout, le berger allemand possède un odorat d’une grande finesse qui conduit à l’utiliser pour le pistage.

Ceci deviendra parfois un inconvénient dans certaines propriétés de campagne où le chien s’évertuera à chasser le renard, le lapin et autres gibiers, provoquant quelques dégâts dans le jardin.

La grande supériorité du berger allemand sur la plupart des autres races est son aptitude au dressage. Il doit sa grande facilité d’obéissance et son goût naturel pour la discipline à ses origines germaniques. Il est indéniable qu’il s’agit de la race la plus facile à commander.

Bien entendu, il convient de procéder de manière méthodique, de préférence sous la conduite d’un maître-chien. Mais avec un berger allemand, un homme moyen, ne possédant pas de qualités particulières pour le dressage, obtiendra des résultats rapides et déjà spectaculaires.

Dans la vie de tous les jours, le berger allemand est un chien facile. Très pondéré, il n’est guère exigeant. Mais il doit pouvoir disposer de son maître le plus souvent possible.

La seule présence humaine suffit, il déteste demeurer seul. Quantité de bergers allemands vivent en chenil, mais il s’agit d’une véritable contrainte et seule la présence fréquente de leur dresseur leur permet de conserver un bon tempérament.

En revanche, ces chiens sont assez farouches. Seul cet esprit de discipline et une grande obéissance naturelle leur permettent de supporter cette vie cloîtrée.

Si vous devez concilier une vie active et mouvementée avec la possession d’un berger allemand, consacrez au moins 2 heures par jour au chien pour le rendre parfaitement heureux.

S’il sent seulement chez vous un petit désintéressement, une lassitude à son égard, il vous en tiendra rancune et pourrait se montrer à la longue, agressif.

Il se donne entièrement à celui qu’il aime, mais il a besoin de considération.

Vous pouvez habituer un berger allemand à la vie en appartement. Il s’y accommodera s’il est aimé. Mais pour qu’il conserve toutes ses qualités, une promenade d’au moins 1 heure chaque jour est nécessaire.

Lâchez-le dans un bois, il restera toujours près de vous sans vous perdre de vue. Vous aurez l’impression de le surveiller, et c’est le contraire qui se produira.

Le chien gambade négligemment, renifle ça et là quelques effluves naturelles : en fait, il vous protège et c’est là sa vraie personnalité.

Vivant dans un monde clos, sa présence est superflue et il risque de s’ennuyer. Donnez-lui aussi fréquemment que possible des responsabilités car il aime se rendre utile.

Voilà en quelques lignes le comportement général du berger allemand. Certes, des différences se font jour en fonction des divers individus, du milieu dans lequel ils vivent, de leur condition d’existence, du dressage.

Mais assurément, ce chien est merveilleux par sa joie de vivre, sa recherche permanente du contact avec son maître.
Il lui communique ses propres sensations dans une espèce de complicité intime dont l’homme tire un immense profit.

49 commentaires

  1. chambre 20/08/2017
    • Stephan Vacher 25/08/2017
  2. Jourdain 02/07/2017
  3. Patrice lewis 21/06/2017
  4. Patrice MASSON 29/05/2017
  5. Laurensis 29/03/2017
    • Christian Ordonnaud 30/03/2018
  6. Shalom 11/03/2017
    • Sandra 03/10/2017
  7. Diego de la vega 11/03/2017
  8. Moreau 29/12/2016
    • marechal jules 28/10/2017
  9. Amandine 13/12/2016
  10. Thierry 11/12/2016
  11. george 26/10/2016
  12. Julienb 10/10/2016
    • Bianca 10/10/2016
      • Thomas56 07/02/2017
        • ARRIVE 14/02/2017
    • Morissens 31/10/2016
    • Brun 08/03/2017
  13. Nathalie 07/09/2016
    • Morissens 31/10/2016
  14. Meyer H. 08/08/2016
  15. Caepentier 05/07/2016
    • Pichounette 06/07/2016
      • franques 21/12/2016
    • Richard 01/08/2016
    • Meyer H. 08/08/2016
      • sarah 23/10/2016
  16. Antoine Metz 29/06/2016
  17. Jean Francois 03/06/2016
    • Calliopée 18/07/2016
  18. Dekhmouche 02/06/2016
  19. Anthony Rim 23/04/2016
    • Diane 20/05/2016
  20. ade 25/03/2016
    • Diane 20/05/2016
    • Args 20/07/2016
      • sarah 23/10/2016
  21. Denoves 27/12/2015
  22. stan16 16/09/2015
    • gabriel dugal 19/12/2015
    • Diane 20/05/2016
      • sarah 23/10/2016
  23. corinne 13/09/2015
  24. ducret 26/08/2015
  25. sylvain parent 23/11/2014
    • sophie 21/05/2015

Ajouter un commentaire