Quelles sont les étapes à faire avant le dressage d’un berger allemand

Vous venez d’acquérir un jeune chiot. Il faut songer à le dresser : l’éducation doit être un cocktail de tendresse et de sévérité.

Cependant le choix du dresseur est primordial, mais il faut aussi dresser le maître avant le chien.

Un berger allemand chiot

Un berger allemand chiot

Choix du dresseur

Conduire son chien au ring de dressage est une chose, mais en fait, tout dépendra de la personne qui va diriger l’apprentissage.

Un bon entraîneur doit être patient, fin psychologique. Il aime les animaux et le travail qu’il fait, possède une présence physique imposante, un excellent esprit d’observation et une grande rigueur de comportement.

Enfin le plus important peut-être, cette personne ne doit en aucun cas être violente. Les ordres seront lancés sur un ton impératif et sec, on entendra peut-être certains « coups de gueule », mais aucune correction, seule la persuasion sera admise.

Une chose est primordiale pour le bon déroulement des opérations : le comportement premier du chien vis-à-vis du dresseur. S’il fait rapidement sa conquête, soyez certain de la réussite future.

En revanche, si l’animal ou l’homme se braquent, cherchez ailleurs.

Assistez à chaque fois au dressage ou mieux encore cherchez à y participer. Il existe à ce sujet des séances de dressage collectives qui, sous la conduite d’un maître chien, entraînent l’exécution des exercices avec le maître.

Le chien se sent moins dépaysé, peut-être excité par la présence des autres (une sorte d’esprit de compétition). Le propriétaire est éduqué en même temps que son chien, ce qui est excellent.

Ne désespérez pas si votre animal ne parvient pas à exécuter tous les tours dont vous rêviez.

Comme chez les humains, il existe des sujets plus ou moins doués et plus ou moins rapides dans leur assimilation. C’est de concert avec le professionnel qu’il faut ou non approfondir le dressage.

Le dresseur sait apprécier objectivement la valeur du chien et ses capacités.

 

Dresser le maître avant le chien

Nous ne le répéterons jamais assez ; le berger allemand n’est pas le chien de n’importe qui. Il lui faut un maître, un vrai.

Même le meilleur dressage ne changera pas le fond de son âme. Il n’obéit qu’à des gens qui savent lancer les ordres et se faire respecter.

Il est fréquent qu’un chien parfait sur un ring de dressage devienne impossible, voire même hargneux chez lui.

C’est essentiellement dû au maître. En ce cas, assistez, participez aux séances de dressage, de manière à calquer votre comportement sur celui du dresseur.

Un chien n’obéira bien que lorsqu’il se sentira dominé et obligé de le faire.

Ayez l’air sévère, même si cela vous coûte, mais restez toujours juste dans vos décisions.

19 commentaires

  1. kammetsa 30/07/2017
  2. Maurice Tyack 19/05/2017
  3. patrick 10/05/2017
  4. Fakhour 08/11/2016
    • karim grissa 18/11/2016
      • guillaule 02/12/2016
    • soufian 03/04/2017
    • unknown 06/09/2017
  5. ourabah rachida 03/10/2016
  6. marrie 28/08/2016
  7. Kevin 22/07/2016
    • sailly michel 19/02/2017
  8. BERNARD BENJAMIN 05/07/2016
  9. titi 14/04/2016
  10. VAN ROY Rose 25/01/2016
    • brandon 07/03/2016
  11. JOSEPH 17/09/2015
    • marrie 28/08/2016
  12. beyene 09/08/2015

Ajouter un commentaire